Panier

Qu’est-ce qu’un tachygraphe ? En ai-je besoin pour mon véhicule et aussi d’une carte conducteur ?

Définition

Un tachygraphe, appelé chronotachygraphe, contrôlographe, ou péjorativement « Mouchard », est un appareil d’enregistrement des activités et de la vitesse dans un véhicule routier. Les tachygraphes récents sont numériques alors que les anciens étaient analogiques. Son installation est obligatoire selon le type de véhicule et le type d’activité réalisé par son chauffeur.

Obligation réglementaire

Un Tachygraphe doit être installé sur tous les véhicules de transport de marchandises, y compris des véhicules à remorque ou à semi-remorque, dont la masse maximale autorisée dépasse 3,5 tonnes.

De même, pour les autres véhicules ne réalisant pas d’activité commerciale il est obligatoire à partir de 7,5 tonnes.

De plus, cet appareil est obligatoire sur les véhicules construits ou aménagés de façon permanente destinés au transport de plus de neuf personnes.

Le règlement Européen 561/2006 précise le cadre d’utilisation des tachygraphes dans le domaine du Transport par route.

Installation

Lors de la mise en circulation, une installation du tachygraphe réalisée par le constructeur du véhicule ou par un centre tachygraphe agréé est obligatoire. Le centre installateur autorisé réalise une activation et un étalonnage du tachygraphe.

Vérification périodique

Après installation, un contrôle et un étalonnage du tachygraphe sont obligatoires tous les deux ans. L’ensemble de l’installation Tachygraphe du véhicule devra régulièrement être vérifié dans un centre tachygraphe agréé. Le centre peut être amené à faire un remplacement du tachygraphe si celui-ci est défectueux.

Histoire brève

Les premiers Tachygraphes apparaissent bien avant les premières obligations d’installation introduites par la réglementation Européenne en 1970, avant une évolution conséquente des règles de fabrication qui intervient en 1985. Le tachygraphe rond, utilisant des des disques, est remplacé rapidement par des tachygraphes au format autoradio avant l’an 2000. Ce dernier va assurer la transition vers les Tachygraphes numériques 1B qui feront leur apparition en 2006 sur tous les véhicules neufs. Suivent des évolutions réglementaires et technologiques avec un rythme soutenu pour prendre en compte les exigences de sécurisation de l’intégrité du dispositif, jusqu’au Tachygraphe numérique de seconde génération, le tachygraphe 1C en 2019.

Générations

Avec les différentes réglementations, il y a donc eu plusieurs générations. La génération dépend en général de la date de mise en circulation du véhicule . Le tachygraphe pourra être analogique (avec disque), numérique de première génération (1B) ou numérique dernière génération (1C) à partir du 15 Juin 2019.

Plus récemment, la dernière génération de ces tachygraphes 1C sont également « intelligents ». Ils envoient la position GNSS (Geolocalisation par satellite tel que GPS, mais compatible également le système Européen Galileo). Ce dernier tachygraphe permet également une interrogation à distance sans arrêter le véhicule, en utilisant la technologie DSRC.

Le tachygraphe permet d’aider au mieux les conducteurs à respecter la législation et de contrôler les dépassements de temps de conduite. Il permet également d’établir des règles communes équitables entre les différents transporteurs des pays membres de l’UE.

Stoneridge SE5000

Stoneridge avec les tachygraphes SE5000 Exakt Duo et SE5000 Connekt (dernière génération en 2019)

Vous pouvez remplacer n’importe quel tachygraphe par un tachygraphe Stoneridge. Le choix est simple :

  • Une interface utilisateur simple et intuitive, réduisant le risque d’erreur du chauffeur en cas de mauvaise manipulation, pris comme exemple par la concurrence. Les utilisateurs ont moins d’infractions de non respect des exigences réglementaires grâce aux pré-alertes.
  • Plus rapide : que ce soit pour les insertions/éjection de cartes ou les temps de téléchargement de la mémoire.
  • De part sa conception, l’appareil est robuste et reconnu comme le plus fiable du marché.
  • Contrairement à d’autres Tachygraphes, il n’y pas de batterie à remplacer. Cela représente une économie significative d’une quinzaine d’euros par vérification périodique. Cette démarche s’inscrit dans la protection de l’environnement.